Opopop

Colis réutilisables consignés!

 

Qui êtes-vous, l’équipe du projet Opopop ?  

Nous sommes deux jeunes entrepreneurs, Charlotte et Antonin, issus de l’EM Lyon et du monde de la vente en ligne. Parce que via les plateformes, tout le monde est aujourd’hui à la fois consommateur et e-commerçant, nous nous sommes retrouvés autour de cette envie de faire un geste pour la planète en réduisant les déchets d’emballage. Et c’est vital, parce que la vente en ligne en France représentera 1 milliard de colis expédiés en 2020 !  

Justement, en quoi consiste votre projet Opopop ?   

Opopop, ce sont 3 syllabes qui représentent le trajet d’un colis entre les 3 parties prenantes du projet : l’e-commerçant, l’interfaceur Opopop et le consommateur. Nous avons créé un service de colis réutilisables et consignés, le premier de ce genre en France !  

En pratique, le consommateur va acheter un produit et choisir le mode de livraison par colis consigné. La consigne ne lui sera prélevée que s'il ne retourne pas le colis à Opopop, en le déposant tout simplement dans une boîte aux lettres de la Poste. Et nous remettons le colis dans le circuit auprès d’un autre e-commerçant.  

Résistants et modulables, nos colis sont en matériau textile de récupération, pour remplacer les emballages en plastique souple. Mais notre véritable innovation, c’est la consigne digitale, un système bien connu en soi, mais encore peu répandu en ligne, pour inciter le consommateur à nous renvoyer le colis.  

Vous avez candidaté à notre Prix Entreprendre pour demain sur le thème « le numérique responsable au service de la planète ». D’après vous, comment le numérique peut-il sauver la planète ?   

Pour nous, le numérique constitue un puissant vecteur de sensibilisation et d’éducation à grande échelle, tout en mesurant les impacts des solutions mises en œuvre.  

On l’a vu pendant la crise du Covid-19, le numérique a permis de mettre en place très rapidement des services à distance dans de nombreux domaines de la vie quotidienne : scolaire, médical, juridique, etc.   

Le numérique, tout comme le e-commerce d’ailleurs, peut avoir des côtés positifs et négatifs ; faisant partie de notre vie aujourd’hui, autant utiliser tous les atouts qu’il présente, pour résoudre les problèmes environnementaux.