FarmIA 

Pour une agriculture connectée au service du développement durable. 

 

Qui êtes-vous, l’équipe du projet FarmIA ?  

Nous sommes 10 étudiants de Télécom SudParis, avec des profils complémentaires, liés par une même conviction : la responsabilité d’agir au niveau environnemental.  

Nous avons choisi de nous intéresser à un sujet essentiel pour tous les êtres humains : la préservation de la nature, source de notre alimentation, à travers l’agriculture qui est l’un des facteurs déterminants dans le réchauffement climatique.  

Justement, en quoi consiste votre projet FarmIA ?

Grâce à l’intelligence artificielle (IA), nous voulons promouvoir la permaculture, une technique agricole qui se fonde sur la biodiversité, les cultures alternées et la minimisation des ressources (eau, intrants et énergie).   

La technologie est au cœur du projet car on part d’un robot, un « farmbot », disponible en open source, auquel nous ajoutons un grand nombre de fonctionnalités et un algorithme d’IA. Ce robot va analyser les plantes sur le terrain et détecter leurs besoins exacts, en termes de soin et d’alimentation.   

Le projet aura des retombées bénéfiques à tous les niveaux : pour les consommateurs, des produits plus sains et cultivés de façon pérenne ; pour les agriculteurs, une technique de production plus respectueuse et adaptable à toutes les tailles d’exploitations ; et enfin pour la planète une économie globale de ressources. 

Vous avez candidaté à notre Prix Entreprendre pour demain sur le thème « le numérique responsable au service de la planète ». D’après vous, comment le numérique peut-il sauver la planète ?   

Pour nous, le numérique est avant tout un moyen pour trouver des solutions aux grands problèmes de notre société.  

Nous faisons le pari de la robotique et de l’IA pour aider les agriculteurs de demain, mais ces applications peuvent aller au-delà. Avec des outils avancés comme l’IA, le deep learning, et bien d’autres innovations encore, l’être humain dispose aujourd’hui d’un large panel de solutions nouvelles pour mieux comprendre son environnement, gérer ses ressources et adapter ses pratiques.